ACCUEIL

 

Pour  vous procurer le Ier Volume  (dès la 1ère année), CLIQUEZ ICI :   cropped-couvpiano-paysage2png.png 

Pour  vous procurer le IInd Volume (dès la 5ème année), CLIQUEZ ICI : cropped-bat-couvmethodepiano-vol2-2014.jpg

 

« APPRENDRE LE PIANO PAR LES CHANSONS » 

est une méthode originale en deux volumes

Le premier volume (bleu) s’adresse aux débutants et recommençants de la 1ère à la 4e année. Il comprend dix leçons.

Le deuxième volume (orange) accompagne le pianiste dès sa 5e année. Il comprend six leçons.

 

Méthode originale par sa démarche :

C’est l’étude simultanée du piano, de l’harmonie pratique, de la lecture de partitions de tous styles et de l’improvisation.

Chaque leçon est basée sur une chanson facile à mémoriser. Chanson extraite du répertoire populaire, de l’opérette ou chanson actuelle. On apprend à  jouer cette chanson et à la chanter en s’accompagnant.

 La chanson, apprise par coeur,  permet d’étudier le phrasé, la respiration, le toucher (afin de rendre son caractère). Les figures de rythme se réalisent facilement et l’élève pourra s’y référer lorsqu’il jouera un autre morceau.

L’étape suivante consiste à s’intéresser à ce qui accompagne la chanson  : accords et/ou  voix supplémentaires . On aborde alors les notions d’harmonie et de polyphonie.

 

Méthode originale par son contenu :

On y trouve :

  • Des enchaînements et des cadences, à transposer pour développer l’oreille et la conscience harmonique
  • Des pistes pour l’improvisation
  • Des exercices qui permettent d’acquérir une technique réfléchie. On y apprend les différentes sortes de toucher, le phrasé, les accords, l’indépendance des mains, la polyphonie, le bon usage de la pédale …
  • Un répertoire particulièrement vaste, allant de Bach à Adèle, de Couperin à Indochine en passant par la comédie musicale et la musique symphonique dans des arrangements originaux.

 

Méthode originale par son usage :

A chaque chanson est associé un acquis technique  et musical complet. Un débutant commence par le début de la méthode, mais un élève plus avancé peut choisir la leçon en fonction des notions qu’il souhaite approfondir.

L’ élève peut également, avant d’aborder un morceau nouveau, se familiariser avec sa tonalité grâce à des exercices, un apprentissage harmonique, des transpositions ou encore des improvisations.

C’est un concentré de méthode qu’il faut compléter en choisissant des pièces en lien avec les sujets abordés. Le professeur peut garder sa méthode favorite tout en poursuivant la progression d ‘ »apprendre le piano par les chansons ».

Une progression pas à pas, en respectant les goûts et le niveau des élèves.

 

Le deuxième volume de cette méthode vient de sortir  aux éditions Fortin-Armiane 

Ses auteurs sont Bruno Puren et Cécile Emery.

Cette nouvelle manière d’apprendre est  ludique et sympathique, mais tout aussi sérieuse que les méthodes utilisées dans des écoles de musique. Ses deux auteurs enseignent d’ailleurs dans des Conservatoires (voir l’onglet « Les auteurs »).

Quel que soit votre age et le type de cours que vous prendrez (cours privé, association, conservatoire), cette manière d’apprendre va changer votre manière d’entendre et d’apprendre la musique.

 

Cliquez ici pour voir le Sommaire du Volume 1 : Colorful music background

Cliquez ici pour voir le Sommaire du Volume 2 : Grand Pianio

 

Publicités

8 réflexions sur “ACCUEIL

  1. Je suis intéressée, je peux même en parler dans mon blog « in concerto » j’attends donc la sortie de la méthode. Jacqueline

  2. Bonjour,
    Oui j’ai bien reçu la méthode pendant les vacances de Noël.
    Et je m’en suis même servi cette semaine de rentrée avec mes élèves au Conservatoire de Meyzieu.
    Autrement dit, je l’ai feuilletée pendant les vacances et je ne m’en suis que très peu servi pour le moment. Mais voila ce que j’en pense après une petite semaine de pratique :

    La méthode a été très bien accueillie par les élèves et par moi-même.
    La méthode m’a notamment permis de bien gérer l’aspect collectif de mes cours avec mes débutants.
    J’ai par ailleurs apprécié que les quelques exercices « techniques » proposés avaient un lien avec la chanson du début de chaque partie, car « faire l’exercice » prend véritablement un sens pour l’élève.
    La méthode nous a permis également de parler différemment d’aspect plus théoriques (Tonique, Dominante, « c’est quoi une tonalité? », etc…) mais de façon tout à fait pratique et c’est justement en cela que c’est intéressant. L’aspect théorique n’est pas séparé de la pratique et cela, je l’apprécie VRAIMENT.
    Les idées que vous proposez pour faire travailler l’impro sont d’une grande aide pour moi en tant que professeur qui n’a pas ce savoir-faire, et je suis ravi de pouvoir bénéficier de propositions nouvelles pour faire improviser les élèves et pour m’aider à varier mes dispositifs et mes « trucs » d’enseignant.

    Peut être une petite critique :
    J’aime beaucoup l’aspect « mélange de différents styles musicaux » que vous proposez dans la méthode.
    Néanmoins, je ne me vois pas vraiment utiliser la méthode avec des élèves adolescents, même s’il y a bien des musiques plus actuelles et « variété » à l’intérieur. Je trouve que le fait de mettre en avant une comptine en début de chapitre donne une couleur très « petits enfants » à la méthode. Mais peut être cela était une volonté de votre part ? En revanche, je pense me servir régulièrement de la méthode, en complément d’autres, avec les enfants (de 7 à 10,11 ans). Je compte d’ailleurs faire acheter la méthode par l’établissement dans lequel je travaille.

    Voila, en tous les cas bravo pour ce travail. C’est toujours agréable de trouver de nouveaux outils de travail. Surtout quand ils sont bien fait et bien pensés!

    Cordialement,

    Eric

    • Merci beaucoup Eric pour vos commentaires.

      Je suis en tout cas ravi que l’aspect mélange théorique pratique et exercices vous plaise.
      Je crois qu’il est toujours difficile d’aborder les éléments musicaux séparément ; où commence la technique et où commence la musique? C’est difficile de le dire !

      J’entends bien aussi votre critique et vous avez raison, c’était une gageure de pouvoir s’adresser à des enfants, à des adolescents et à des adultes !
      Je vous avoue que la première fois que j’ai abordé la méthode avec un ado, j’ai aussi eu un peu peur du côté « petit enfant » (comme vous dîtes) des comptines.

      Et en fait, cela s’est bien passé. J’ai l’impression que ces comptines correspondent malgré tout à un imaginaire collectif et qu’elles sont un bon outil de travail. C’était plutôt moi qui avais un à priori que l’élève ! Mais je serais heureux que vous me fassiez un retour de vos élèves adolescents à ce sujet.

      On peut envisager aussi de démarrer la méthode à la leçon 1 pour les petits et, pour les ado ayant déjà fait du piano, la démarrer dans une leçon plus avancée où les chansons proposées sont plus élaborées.

      Nous préparons actuellement un deuxième volume qui correspondra au niveau des élèves de 2nd cycle, et donc plus pour des adolescents.

      Merci beaucoup pour vos commentaires et n’hésitez pas à m’en faire d’autres!

      Bien cordialement,

      Bruno

  3. j’ai acheté hier et commencé aujourd’hui, mais première question legat et staccato définitions ok, mais portato? Evelyne

    • Bonjour Evelyne,
      La définition de PORTATO se trouve en haut de la page 8. Elle n’est pas signalée comme LEGATO et STACCATO parce qu’elle est intégrée au morceau.
      J’ajouterai au sujet du jeu PORTATO: laissez fléchir votre poignet pour avoir une sensation d' »ancrage » dans
      la touche. C’est un geste de chute et la position d’arrivée est illustrée par la photo p. 4 ( ex du grain de sable).
      Bon courage et n’hésitez pas à nous poser des questions!

  4. Bonjour,
    Méthode qui donne la preuve que la rigueur n’est pas contradictoire avec l’aspect ludique – pierre Dac disait : « drôle n’est pas le contraire de sérieux ».
    Je viens d’acheter votre livre 1 à Musicora. J’étais un peu dubitatif les premières minutes mais les explications de Madame Emery m’ont convaincu. Depuis que je suis rentré chez moi je pratique et je découvre enchanté comme un enfant – je suis un adulte qui a décidé d’apprendre le piano à 50 ans après qqs dizaines d’années de saxo.

    • Merci Robin !
      En effet, nous nous amusons beaucoup en préparant ces méthodes .
      Et, à ce propos, nous travaillons à un nouveau volume, plus facile que l’actuel vol. 2, pour faire suite en douceur au cahier bleu .
      Donnez – nous des nouvelles de votre progression, et Bravo pour ce nouveau départ !
      Cécile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s