– Un apprentissage « global »

Sur cette page vous trouverez un article autour de la méthode

« Apprendre le piano par les chansons ».

Pour vous la procurer, CLIQUEZ ICI : cropped-couvpiano-paysage2png.png

Autrefois, l’idéal antique d’Apollon, le trouvère, le troubadour, proposaient des figures indifférenciées du poète et du musicien, auteur-compositeur-interprète pourrait-on dire, chantant en s’accompagnant soi-même.

L’avènement d’une pensée harmonique a engendré la basse continue qui deviendra un outil pédagogique fondamental. Le chiffrage de la basse continue – sorte de « sténographie » musicale, « grille » avant la lettre- apparaît dès la fin du 16ème siècle pour l’accompagnement «  à vue » d’œuvres vocales où il importe de suivre et de faciliter la mouvance du chant dramatique.

Cette pratique demande une habileté instrumentale, une écoute, une capacité de lecture instantanée,  une connaissance harmonique, des capacités d’improvisation et du goût !

Ainsi, au 18ème siècle, toutes ces matières font partie intégrante de l’apprentissage d’un instrument à clavier.

Ce n’est que plus tard, au 19ème siècle que l’émergence de la dimension harmonique du langage musical, l’affirmation de l’accord en soi ont provoqué dans le domaine de la musique « savante » une complexification, un développement de l’écriture instrumentale et nécessairement une division de tâches.

Cela déteindra sur l’enseignement musical qui deviendra de plus en plus spécialisé.

Pourquoi alors ne pas proposer une méthode de piano plus « globale » qui retrouverait cette manière de penser et d’apprendre.

Aujourd’hui,  on trouve encore cette manière « globale » d’apprendre dans les classes d’orgue, de clavecin, d’accompagnement (mais la technique et le répertoire de piano sont vus ailleurs, en cours de piano). On trouve aussi cette approche chez les auteurs-compositeurs-interprètes en musiques actuelles .

Nous croyons ainsi qu’il faut aider les élèves à s’ouvrir l’esprit : une formation pianistique sérieuse doit comprendre un apprentissage instrumental, mais aussi un développement de l’intelligence musicale, de l’invention et de l’initiative.

C’est ce que cette méthode essaie de faire.

Que les professeurs de piano n’aient pas peur, inutile d’avoir une formation poussée en harmonie ou en improvisation pour l’utiliser ! Elle se veut simple et progressive, utilisant des répertoires variés.

Enfin, l’avantage de cette approche globale est qu’elle peut être utilisée par des élèves adultes qui veulent s’initier au clavier ; étudiants en musicologie, professeurs de chants ou d’instruments qui veulent accompagner leurs propres élèves…

Publicités

Une réflexion sur “– Un apprentissage « global »

  1. Your post, – Un apprentissage  global  Apprendre le piano par les chansons et leur accompagnement, is really well written and insightful. Glad I found your website, warm regards from Kimber!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s